7th, 8th and 9th badges 7th Wing Chievres Air Base - © Droit d'auteur

La huitième Escadrille

La Huitième Escadrille voit le jour à Chièvres en décembre 1950 au moment de la création du 7e Wing de Chasse. Cette unité comprend trois escadrilles, dont les 7e et 9e escadrilles : toutes trois arborent la Cocotte Blanche mais sur fonds différents, respectivement rouge, bleu et vert.

 Gloster Meteor - © Droit d'auteur

La Huitième vole sur Gloster Meteor jusqu’en 1956 ; celui-ci est remplacé dans un premier temps par le Hawker Hunter F.4 puis, en 1958, par le Hunter F.6.

Le 7e Wing est dissout en 1963, entraînant avec lui la « disparition » de la Huitième Escadrille.

Chièvres Airbase end of the fourties Chièvres Airbase end of the fourties - © Droit d'auteur
Gloster Meteor Gloster Meteor - © Droit d'auteur
Hawker Hunter F.4 Hawker Hunter F.4 - © Droit d'auteur
Hawker Hunter F.6 Hawker Hunter F.6 - © Droit d'auteur
 8th sqn pennant ceremony in Florennes - © Droit d'auteur

Le 15 juillet 1970, l’Escadrille des Cocottes Bleues renait à Florennes, avec pour mission la conversion des pilotes dans le cadre de l’introduction du Mirage 5B au sein de la Force Aérienne belge.

F-84F F-84F - © Droit d'auteur
RF-84F RF-84F - © Droit d'auteur
Landing Mirage 5 BD01 in Florennes Landing Mirage 5 BD01 in Florennes - © Droit d'auteur
Mirage 5 BA01 Sabca apron Mirage 5 BA01 Sabca apron - © Droit d'auteur
 Core of the first belgian Mirage 5 instructors - © Droit d'auteur

Pour ce faire, un noyau de huit pilotes est converti en France sur Mirage III. Devenus instructeurs, ils forment ensuite les pilotes des trois escadrilles citées précédemment, en débutant par la 2e et la 42e à Florennes.

BR 12 42 sqn BR 12 42 sqn - © Droit d'auteur
BA 17 2 sqn BA 17 2 sqn - © Droit d'auteur
 8 sqn line at Bierset Air Base - © Droit d'auteur

La Huitième quitte ensuite Florennes pour s’installer définitivement à Bierset et opérer la conversion de la 1re Escadrille.

En juin 1972, la conversion est terminée pour ces trois unités.

 OCC formation training - © Droit d'auteur

Dès cet instant, la 8e Escadrille se concentre sur la formation des jeunes brevetés qui arrivent sur Mirage 5B ; elle est également responsable du maintien des standards de vol, tant vol général qu’aux instruments, de l’ensemble des pilotes des quatre escadrilles Mirage.

 Badge Mirage 5B - © Droit d'auteur

Pendant son existence, la 8e Escadrille ne convertit pas moins de 404 pilotes belges.

 Fighter bomber role - © Droit d'auteur

La 8e Escadrille est aussi assujettie au rôle de chasseur-bombardier ; elle est ainsi officiellement incorporée dans la structure OTAN à la fin de 1972.

 AMF badge - © Droit d'auteur

En mars 1989, la 1e Escadrille quitte Bierset pour Florennes afin d’entamer une transition vers le F-16. Cette escadrille assume entre autres, la mission AMF (Ace Mobile Forces ––Ace pour Allied Command Europe–) « Sud » ; en cas de conflit, celle-ci consiste à renforcer le flanc Sud de l’OTAN (Italie, Grèce, Turquie) si cela s’avère nécessaire.

 Belgian Ace Guard Mission badge - © Droit d'auteur

A l’occasion du transfert de la 1re vers Florennes, la mission AMF Sud est reprise par la 8e Escadrille. Lors de la première guerre du Golfe, elle est ainsi déployée en Turquie durant plusieurs semaines, aidée en cela par la 42e Escadrille et du personnel de l’ensemble du 3e Wing.

Pilots ready to fly during Ace Guard 1991 Pilots ready to fly during Ace Guard 1991 - © Droit d'auteur
Belgian Mirages BA and BR above Türkiye Belgian Mirages BA and BR above Türkiye - © Droit d'auteur
 The "eight" in flight - © Droit d'auteur

En septembre 1991, à la suite d’une énième restructuration de la Force Aérienne, la 8e Escadrille est une nouvelle fois dissoute.

 Mirage 5BA in flight - © Droit d'auteur

Durant toute cette période dite de la « Guerre Froide », l’Escadrille ne participe à aucun conflit, exception faite de la 1re guerre du Golfe, mais elle contribue au sein de l’OTAN à préserver la paix en participant à la politique de dissuasion jusqu’à la fin des années quatre-vingt.

 White coquotte on an Hanriot - © Droit d'auteur

Insigne

La Cocotte argentée est créée en 1917 par Willy Coppens – Anobli 'Chevalier' par le Roi Albert 1er en 1919, le Roi Baudouin lui octroiera le titre de 'Baron de Houthulst' en 1960–.
Il fait peindre la Cocotte sur son premier avion de chasse, un Bébé Nieuport.

 8 sqn badge till its disbound - © Droit d'auteur

Au fil du temps, l’emblème évolue et est repris sous divers fonds par différentes unités.

 Rémy Van Lierde DFC and 2 bars - © Droit d'auteur

Initialement, la Cocotte est présentée à l’intérieur d’un cercle. La forme que nous lui connaissons est un écu de couleur azur incliné à 45° : la devise originale « Boutez en Avant » est traduite par « Get In », traduction du Major Van Lierde alors commandant du 7e Wing.